Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Egis, le succès de l'ingénierie à la française

Publié le par Le blog des cadres du BTP

le-coq-ne-se-sert-pas-que-de-la-lumiere-pour-pousser-son-co

Egis a le vent en poupe ! Depuis le début de l'année, la société d'ingénierie a tendance à mettre tous les œufs dans le même panier : conception du système de gestion d'ordures de l'Equateur, réhabilitation de 223 barrages en Inde, conception d'une zone industrielle en Birmanie, Egis cartonne.

Il faut dire que la société surfe depuis longtemps sur la vague du succès. Si l'on fait le compte de ces dernières prises de participation dans les chantiers divers (métro de Riyad, métro du Grand Paris, route du littoral à La Réunion, pont levant de Bordeaux - grand prix de l'ingénierie l'an dernier - Radio France, Bibliothèque Richelieu, Balard...), on obtient une sacrée liste de succès. Seul notre Johnny national pourrait revendiquer pareil décompte.

Il n'est donc pas étonnant qu'au Panthéon de l'ingénierie française, Egis trouve bonne place en ce moment. Elle est ainsi la seule société française à figurer dans le Top 10 européen et le Top 20 mondial de l'ingénierie.

Mais ce qui est la plus impressionnant là-dedans, c'est qu'Egis est une société à capitaux publics. Elle est en effet détenue à 75 % par la Caisse des Dépôts.

Fichtre, l'action publique française ne se priverait donc pas de beaux succès ? On pensait que l'invention de la TVA était le plus grand bienfait sorti de notre administration. Il semblerait que nous ayons eu tort....

Egis, créé à la base par l'Etat pour la conception des autoroutes françaises, regroupe aujourd'hui différentes entités issues de l'Etat et des collectivités locales, spécialisées dans l'engineering des routes, des métros ou des espaces publics français. Et elle avance plus vite qu'une berline allemande lancée sur l'A 10 : Egis a crû en moyenne de 10 % par an depuis cinq ans.

La raison de ce succès ? Les Echos nous en propose une : «  l'excellence du personnel de notre sphère publique dans le domaine de l'équipement et, en arrière-plan, celle de l'Ecole des ponts qui a fourni les bataillons d'ingénieurs à Bouygues, Eiffage, Vinci, Veolia et Suez, et a permis à ces sociétés de prendre des leaderships mondiaux ».

Pas besoin de chercher loin pour la distribution de pont points ! 

En tout cas, Egis compte aujourd'hui 12.000 collaborateurs, parmi lesquels 7.400 ingénieurs. La société réalise la moitié de son chiffre d'affaires(881 millions d'euros l'an dernier) à l'étranger.


 

Commenter cet article

auto-école ecp Lorient 19/06/2014 12:04

Merci pour l'article.

ECP conduite Lorient