Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'alternance freine le BTP

Publié le par Le blog des cadres du BTP

ingenieurPas facile de jongler avec les gros contrats en période d'alternance. Demandez donc à Vinci ce qu'ils en pensent... Depuis mardi, on sait que le géant du BTP ne fera pas le contournement autoroutier de Strasbourg pour lequel il avait été désigné avant l'élection présidentielle. Le Partenariat Public Privé (PPP) devait rapporter 750 millions d'euros à l'entreprise. Selon une source citée par l'article de Challenges, la collectivité n'avait pas les moyens de son ambition routière et a donc décidé de stopper les frais. La collectivité, elle, soutient que c'est le concessionnaire qui n'a pas répondu dans les temps...Dur.

Avec les problèmes et retards de l'aéroport de Notre Dame des Landes (surnommé l'Ayraultport par les opposants) et la suspension du PPP destiné à la construction de nouveaux bâtiments pour l'université de Toulouse III (qui coûtait 600 000 euros en maintenance chaque année), Vinci n'est pas verni en ce début de quinquennat et ne sera surement pas la seule à connaître ces revers... Lorsqu'on sait le peu d'amour que les socialistes portent aux PPP, il ne faut pas s'étonner d'en certains remis en question bien vite. Enfin, du moins, tant que le contrat n'est pas signé. Regardez du côté de chez Bouygues "qui a signé et démarré, avant le changement électoral son plus beau chantier en France: le Pentagone à Balard (1,8 milliard d’euros)". La confiance règne et si le gouvernement Ayrault décide de revenir sur le projet de regroupement des états-majors du ministère de la Défense, cela rique de coûter très cher à l'Etat...

Oui, l'alternance a tendance à freiner le BTP (Les atermoiements autour du Grand Paris en sont un autre exemple...), ce n'est peut-être pas une très bonne période pour les majors, mais l'horizon brumeux du BTP pourrait s'éclaircir dans les mois à venir : François Hollande a toujours l'intention de construire 500 000 logements par an pendant son mandat. Et ça, c'est une promesse majeure !


Commenter cet article