Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le chiffre du dimanche : 116

Publié le par Le blog des cadres du BTP

lapins.png

 

116, c'est, en pourcentage, la hausse du nombre d'étudiants en écoles d'ingénieurs sur ces 20 dernières années. L'augmentation s'expliquerait par la féminisation croissante des études d'ingénieur.

Pour un peu, on se croirait dans un clapier à lapins : en 20 ans, le nombre d'élèves en école d'ingénieurs a battu des records. Ils étaient 57 653 en 1990-1991. Ils sont passés à 124 448 en 2012-2013.  Cela fait donc une hausse de 116 %, savamment et officiellement calculée par la Direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance du Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche. 

 

Si les écoles publiques (+103 %) et les écoles privées (+147 %) ont toutes les deux tirées leur épingle du jeu, il est une catégorie d'élèves qui a fait exploser les compteurs : les filles. 

 

En 1990, elles n'étaient que 11 446 à se presser sur les bancs des écoles d'ingénieurs. En 2013, elles étaient 34 945 (les garçons, 89 503). Soit une hausse de plus de 200 %. 

 

L'ouverture est bien en marche 

 

Ce constat nous amène à deux questions : 

 

Cette hausse spectaculaire est-elle la raison des déclarations alarmistes de certains qui s'interrogent sur la baisse de niveau des écoles d'ingénieurs ? 

 

Peut-on continuer à augmenter le nombre d'ingénieurs (revoir notre interview de Julien Roitman, le président du "Conseil National" des Ingénieurs et Scientifiques de France) sans craindre un nivellement pas forcément par le haut.

 

Vous avez trois heures.


 

 

Commenter cet article