Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le chiffre du dimanche : 56

Publié le par Le blog des cadres du BTP

podium copie56, c'est le pourcentage de lycéens des séries S et technologiques qui souhaiteraient suivre des études d’ingénieur. Comme quoi, la relève est là qui rêve de lendemains qui chantent une fois son diplôme en poche. Ce chiffre de 56 serait même en hausse de 10% par rapport à 2013. Les études d'ingénieurs font décidément recette.

L'étude menée par les Arts et Métiers ParisTech et Opinion Way sur « Les lycéens et l’industrie » nous révèle que niveau relève ce sont d'abord les garçons (68%) qui aspire à poursuivre des études d'ingénieurs contre 32% des filles.

55% des élèves de S se voient ingénieur, 61% des autres séries technologiques, 64% des premières mais seulement 48% des terminales qui appréhendent peut-être mieux la réalité des études.

L'attrait pour les études d'ingénieur ne date pas d'hier évidemment et la dernière étude du Céreq sur l'emploi des jeunes qui précise que les ingénieurs "quelle que soit leur discipline, sont protégés de la dégradation économique et bénéficient toujours de conditions d’insertion favorables" conforte l'ambiance générale. On comprend la jeunesse qui s'intéresse ainsi à un secteur où taux de chômage peinent à atteindre 4,5 %...

Mais nous nous posons une question : les lycéens en série S et technologiques, il doit bien y en avoir 600 000 ou 700 000. Si on prend 56 % de 600 000, ça nous en fait quand même 336 000, dont une moitié, grosso modo, qui obtient son bac chaque année. Donc, il y aurait potentiellement, chaque année, 170 000 candidats aux études d'ingénieur. C'est Arnaud Montebourg qui va être content...

Néanmoins, au risque de relancer les vieilles querelles, il faut bien rappeler qu'on ne forme que 30 000 ingénieurs chaque année en France.

On risque de laisser quelques vocations sur le carreau...


 

 

Commenter cet article