Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les entreprises bientôt sur les mobiles pour recruter ?

Publié le par Le blog des cadres du BTP

noel.jpgC'est bientôt le 25 décembre, et le Père Noël remplit déjà sa lourde hotte, comme d'autres bourrent les urnes, avec effort. "L'enfer, c'est la hotte" disait d'ailleurs Jean Paul Sartre, qui ne manquait jamais une occasion de faire marrer la famille autour de la dinde.

Oui, le Père Noël rempile et remplit, et à coup sûr, il a fait cette année le tour des fabricants de smartphones et autres tablettes mobiles pour répondre aux demandes des familles. Aujourd'hui, tout le monde veut son mobile. Conséquence : d'ici 2014-2015, les connexions Internet à partir de terminaux mobiles auront dépassé celles réalisées depuis les ordinateurs classiques.

Le mobile va donc devenir un outil de communication incontournable et les entreprises l'ont bien compris, qui, désormais, sont de plus en plus nombreuses à développer des applications pour leur processus de recrutement ou pour améliorer la marque employeur.

Bon, ce n'est pas encore une révolution, sire, juste une révolte numérique. En effet, le nombre de recruteurs français ayant investi le terrain de la mobilité est encore limité. Les DRH interrogés par Ipsos lors de #rmsconf (manifestation sur le recrutement mobile et social qui s'est tenue le mois dernier) n'étaient d’ailleurs que 13% à déclarer vouloir investir de l’argent dedans, si on leur offrait un budget d’un million d’euros. Alors 100 000, ou moins, on vous laisse imaginer…

Qu'ils se méfient cependant : on est loin d'une simple mode. Un site français écrivait ainsi il y a un quelques mois : "en un an, le nombre de visiteurs sur les sites de recrutement mobile est passé de 0% à 10% environ" (avec peu d’effort de la part de l’industrie de la téléphonie mobile).

Un intervenant, interrogé par lefigaro.fr, va plus loin : «Les grands groupes seront bien obligés d'y aller s'ils veulent continuer à promouvoir leur marque employeur via les smartphones ou les tablettes. D'ici un an, 20 à 30 % d'entre eux auront sauté le pas".

Une question nous taraude tout de même : si un candidat postule dans une vingtaine d'entreprises, va-t-il falloir installer 20 applications ? Parce que si c'est le cas, on va refaire notre lettre au Père Noël et lui demander une extension de mémoire avec notre tablette...

 

 


Commenter cet article