Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quelles perspectives pour les cadres en 2013 ?

Publié le par Le blog des cadres du BTP

 

prestation228Que réserve l'année 2013 pour les cadres ? L'APEC s'est penchée sur la question et les conclusions sont (presque) rassurantes : dans ce monde où tout va de travers, les cadres restent droit. Enfin presque.

 

Cette année, les entreprises françaises devraient recruter entre 162 000 et 178 000 cadres, soit une baisse d'environ 5 % par rapport à 2012. Dans le contexte actuel, c'est un moindre mal, mais cette performance s'explique facilement : il y a de plus en plus de cadres sur le marché (tertiarisation de l'économie) et ce n'est pas près de s'arrêter : d'ici 2020, sur les 1,5 millions d'emplois créés, 550 000 devraient être des postes de cadre.

 

Petite parenthèse : sont considérés comme cadre ici les salariés qui cotisent à l'AGIRC, la complémentaire retraite des cadres, laquelle précise dans ces conditions d'affiliation que " la qualité de cadre est indépendante de la rémunération perçue, du coefficient hiérarchique de fonction ou de l’indice de salaire. Elle résulte des fonctions exercées et non des titres et diplômes". On ne reviendra pas sur le sujet déjà abordé il y a peu de temps ici, mais cette définition souvent serinée est un peu surannée.

 

Bref.

 

Tout ne va pas si mal donc, sauf pour ce qui nous concerne ici, le domaine de la construction. Alors que les cadres de l'informatique par exemple s'en sortent la tête haute (+ 14 %), leurs coreligionnaires tendance construction n'auront que les cieux pour pleurer : la chute des embauches pourraient atteindre les 24 %. Il va falloir faire le pont rond, ou tout autre ouvrage d'art à votre guise.

 

Et si vous avez le malheur d'être en plus un jeune diplômé, là, vous êtes de vrais cumulards : les embauches des cadres débutants devraient reculer de 10 à 25 %. Un conseil : lancez-vous en politique ! 

En revanche, si vous etes un cadre avec 5 ans d'expérience, le monde est à vous. Enfin, juste un hémisphère : les cadres confirmés pourraient représenter près de 50 % des recrutements.

 

D'ailleurs, que vous soyez jeunes ou confirmés, les opportunités seront toujours là. Mieux, elles sont déjà ici !

Commenter cet article