Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Ingénieur Etudes BTP

 

 

L'ingénieur d'études BTP est chargé de réaliser des études techniques dans le cadre d'avant-projets ou d'études d'exécution (recherche, calcul, matériaux, structure). Il définit les process et les méthodes nécessaires à la réalisation d'un ouvrage.

 

Missions principales ( Source Apec)


Étude d'avant-projet sommaire et définitif (APS, APD)

  • Réceptionner et étudier le dossier technique transmis par l'architecte et étudier la faisabilité de l'ouvrage du point de vue de sa structure et des moyens à mettre en œuvre pour le réaliser.
  • Réaliser les estimations de structure de façon à dimensionner l'ouvrage à construire (type d'ouvrage, poids et viabilité du bâtiment, volume de matériaux nécessaires).
  • Analyser les différents ratios (résistance des bâtiments, comportement des matériaux) pour proposer des solutions techniques adaptées.
  • Définir les process et les méthodes de construction requises pour la réalisation des travaux et garantir le respect des normes réglementaires (qualité, sécurité, environnement).
  • Transmettre les résultats des calculs aux équipes de dessinateurs pour qu'ils réalisent les plans associés et aux économistes de la construction pour qu'ils fassent l'estimation financière du chantier.
  • Participer à la réponse aux appels d'offres et à la rédaction des documents techniques associés (cahier des clauses techniques particulières : CCTP).
  • Réaliser une veille sur les innovations en matière de produits et de technologies.

 

Étude des projets d'exécution et assistance technique

  • Étudier les détails techniques du projet (descente de charge, plan de ferraillage) et définir le plan d'exécution (détail du phasage des étapes d'exécution, calcul de proportions exactes).
  • Planifier la réalisation opérationnelle des travaux (séquençage, durée d'intervention) de façon à éviter les ruptures de charge sur les chantiers.
  • Définir les moyens et les ressources (humaines, matérielles et matériaux) et participer à l'ajustement du chiffrage avec l'économiste de la construction.
  • Réaliser des études complémentaires nécessaires au bon déroulement du chantier : ajustement de proportions ou de plans, évaluation de la faisabilité d'un procédé, actualisation du document technique, travaux d'expertise et contrôle.
  • Confronter sur le terrain les solutions techniques retenues en collaboration avec le conducteur de travaux ou le chef de chantier.
  • Épauler le conducteur de travaux au quotidien dans la résolution des problèmes techniques ou des ajustements éventuels liés à l'exécution (remplacement de matériaux, rectification de métrés).

 

Activités éventuelles


 L'ingénieur d'études BTP peut être amené à encadrer de façon hiérarchique ou fonctionnelle (en mode projet) des équipes plus ou moins importantes composées de techniciens d'études, de métreurs.

 

Les profils les plus expérimentés encadreront des ingénieurs d'études juniors chargés de tâches plus opérationnelles (réalisation de plans, de calculs) et auront ainsi un rôle de référent.

 

Être chefs de projet sur des sujets complexes et encadrer fonctionnellement d'autres ingénieurs d'études seniors très spécialisés dans un domaine (énergies renouvelables, construction en milieu aquatique...) sont d'autres évolutions.

 

Dans le cadre de projets d'organisation, l'ingénieur d'études s'investira dans la mise en œuvre d'une démarche qualité (ISO, benchmarking des bonnes pratiques...) au sein de l'entreprise ou de l'organisation opérationnelle des chantiers. Il participera également à des projets destinés à améliorer la qualité de service du bureau d'études via l'implantation de nouveaux logiciels informatiques (logiciels de calcul, de modélisation...).

 

Variabilité des activités


 Les activités de l'ingénieur d'études peuvent varier selon différents critères.

 

 

Le domaine d'intervention.

 

  • Dans le domaine du BTP, l'ingénieur d'études travaille sur la réalisation d'ouvrages (bâtiment, ouvrage de génie civil, ouvrages d'art). Il peut également exercer dans l'univers industriel de la production de matériaux. Dans ce cas, il travaillera plus spécifiquement sur l'adaptation de l'appareil de production aux nouvelles contraintes commerciales (extraction d'un nouveau matériau, élaboration de nouveaux produits, définition des méthodes).

 

 

La taille de l'entreprise.  

 

  • Au sein de grands groupes, les ingénieurs d'études BTP sont rattachés à un département (bureau d'études) et leurs profils peuvent être très spécialisés (matériaux, modélisation). Au sein de PME, ils sont plus polyvalents : ils interviennent sur les avant-projets (en phase de concours), sur les projets d'exécution (en phase de suivi de chantier) et participent au chiffrage des projets (devis, estimation). Dans les bureaux d'études indépendants, ils peuvent directement prendre en charge la relation commerciale avec les clients. À l'image d'un consultant, ils sont présents soit en amont, soit dans le suivi des projets pour épauler les équipes d'exécution (conducteurs de travaux) et la maîtrise d'œuvre (architectes, urbanistes...).

 

 

Son expertise et les conditions d'exercice des projets.

 

  • Les ingénieurs d'études peuvent avoir des expertises variées. Certains sont des spécialistes des matériaux (béton, structures métalliques, matériaux composites), des calculs de résistance (ingénieur calcul, ingénieur structure) ou de procédés techniques (ingénieurs études procédés, ingénieur d'études haute qualité environnementale ? HQE). Il est possible également qu'ils se spécialisent dans des environnements plus ou moins complexes (milieu maritime, désertique, travaux souterrains, ouvrages élancés).

 

 

L'organisation des projets. 

 

L'ingénieur d'études alterne entre les activités de bureau et la présence sur le terrain, notamment aux côtés des équipes travaux. Dans le cadre de chantiers à l'international, l'ingénieur d'études BTP peut être amené à se déplacer sur le site ou à s'intégrer à une équipe de projet multiculturelle. Dès lors, il doit impérativement être capable de s'exprimer dans une ou plusieurs langues étrangères.

 

Rémunération

Jeune diplômé : entre 28 et 35 K€.

Jeune cadre : entre 35 et 45 K€.

Cadre confirmé : entre 45 et 55 K€.

 

Des compétences techniques

  • Expertise forte dans les domaines scientifiques et techniques propres au secteur de la construction (bâtiment, travaux publics) : calcul, structure, résistance des matériaux.

  • Bonne visibilité sur les spécificités des différents corps d'état : gros œuvre, techniques (électricité) ou non techniques (fluides).

  • Très bonne culture de l'environnement normatif et réglementaire spécifique à la construction. L'ingénieur d'études peut se référer à des directives générales (normes qualité ISO : process, environnementale) ou plus spécifiques au secteur (normes HQE : hautes qualités environnementales, Afnor Eurocodes : conception de bâtiments, BAEL : béton armé...).

  • Maîtrise des logiciels de dessin (DAO) et de conception (CAO) assistée par ordinateur (Autocad...), de chiffrage ou de calculs.

  • Très bonne connaissance des outils de gestion de projet et de planification (MS Project).

  • Maîtrise d'une ou plusieurs langues étrangères nécessaire à la compréhension des documentations techniques ou lors de projets à l'international.

 

Des qualités personnelles

  • Rigueur car une erreur de calcul peut avoir des incidences fortes, voire graves sur la qualité de la réalisation de l'ouvrage (augmentation du budget, impacts techniques : fissures, effondrement).
  • Organisation afin d'être capable de mettre en œuvre les méthodologies d'études en vigueur et de synthétiser les données recueillies.
  • Polyvalence, car l'ingénieur d'études doit pouvoir s'adapter à des projets variés, en particulier lorsqu'il exerce au sein d'un bureau d'études indépendant.
  • Capacité à travailler en équipe et à communiquer, l'étude s'effectuant en mode projet en lien avec d'autres ingénieurs d'études, avec les architectes et les conducteurs de travaux.
  • Aisance rédactionnelle, car l'ingénieur d'études produit de nombreux documents de suivi et des rapports à destination de différents interlocuteurs.
  • Créativité, car l'ingénieur d'études doit être en mesure d'imaginer l'ensemble des incidents pouvant survenir durant lréalisation ou la durée de vie de l'ouvrage.
  • Curiosité pour être à l'affût des évolutions et proposer de nouvelles solutions techniques.
  • Disponibilité et mobilité, car l'ingénieur d'études peut être amené à se déplacer à l'échelle locale, nationale ou internationale.

 

 

Diplômes requis

  • Écoles d'ingénieurs généralistes (Écoles centrales, Écoles des mines, Écoles polytechniques, INSA...) ou spécialisées dans le secteur de la construction (EBTP : École du bâtiment et des travaux publics, ESTP : École spéciale des travaux publics, École des ponts Paris tech, CHEC : Centre des hautes études de la construction...).

  • 2e (master) ou 3e cycle universitaire (doctorat) en économie de la construction ou dans les spécialités scientifiques (R&D, sciences de la vie et de la terre...) complétés par une spécialisation dans les domaines des matériaux ou de l'économie de la construction.

 

Durée d'expérience


Le métier d'ingénieur d'études constitue un premier poste pour de jeunes diplômés titulaires d'une formation spécialisée dans la construction ou de type scientifique. Il est accessible à des jeunes cadres (deux à cinq ans d'expérience) ou des cadres confirmés issus de la maîtrise d'œuvre d'exécution (conduite de travaux, de chantiers...), de la production ou des études industrielles. Ce poste est également ouvert à des techniciens ou agents de maîtrise disposant d'une expérience de plus de dix ans dans ces domaines.

 

 

 

Source: Jobteaser - Vinci

 

 

 

 

 

Jobteaser : Bouygues